A force de vouloir être  discret, on en devient...invisible.
Telle est  ma première impression.
DS World Paris, Voici donc le premier point de vente en France de Citroën, pour sa branche premium DS.
Citroën, premium...les mots sont lâchés...les vendeurs vous tentent pourtant de vous expliquer qu'ici, ce n'est pas vraiment Citroën mais une boutique de luxe consacrée à DS.
le DS World, du monde quoi !!!!!
Malheureusement, je trouve que tout cela est vide de contenu.
Tout d'abord, la localisation : Bel endroit. le magasin est situé rue François 1er, dans le triangle luxe parisien. Face à Courrèges, c'est donc dans l'ancienne boutique Rochas que Citroën premium s'est installé. Beau bâtiment mais situé sur le mauvais coté, celui qui fonctionne mal  commercialement. il fallait le savoir mais il fallait faire une enquête.(cela faisait 5 ans que la boutique était vide).....
On ouvre pas la porte, c'est automatique. Toutefois, situez vous bien en face comme à la douane si non ca ne marche pas..et c'est aussi un moyen de vous jauger avant l'entrée au temple.
Quelques codes luxe nous rappellent en effet qu'on vend des voitures...premium. Epaisse moquette grise, architecture moderne sans faute de goût...mais on s'embête pour ne pas dire autre chose. Ce n'est pas très convivial tout ça, pas de musique, On déambule comme un somnambule.
Avant ce DS world, Citroën a fait d'autres essais de points de vente en centre ville pour montrer la gamme DS. J'avais en tête ma dernière visite au DS store de Sao Paulo. Ouvert l'année dernière dans le quartier ultra chic de Jardim aussi en plein centre ville.
Plus de convivialité avec bar et petit restaurant, un endroit pour se donner rdv dans un espace français.
Visiblement, à Paris on vise autre chose. Les vendeurs ont beau avoir le sourire, ca ne donne pas envie de rester bavarder, de regarder des modèles qui n'ont rien d'exceptionnels par rapport à ceux que l'on connait déjà. Voilà le problème. Montrer des choses que l'on connait déjà dans un cadre luxe.
Sans oublier un inventaire à la Prévert : des muggs, des petites voitures, une voiture pour enfant, des mallettes, des stylos....accessoires indispensables mais mis trop tôt dans un lieu qui n'est pas encore abouti. une terrasse vide quel dommage.
Résultat, j'espère que ce n'est que le début du projet.
Que chez Citroën, on pense à plein d' dées pour faire bouger les choses parce que je doute que le public arrive.... dans une rue consacrée à autre chose que de montrer des autos.
Là; il faut bouger si non c'est le flop total et ce serait dommage. Les mauvaises langues risqueraient encore de dire. "Qu'en France, on ne sait ni faire et ni vendre du premium. "

On vous attend au virage !