Les meilleurs moteurs ne sont pas là où l'on pense.
le bilan F1 donne cette année encore Renault, meilleur motoriste du monde.
Oui, encore une fois mais qui le sait vraiment ?
Au niveau moteur, les marques allemandes, japonaises et j'en passe,  disposent d'une meilleure image que nos marques nationales...c'est Renault qui gagne et ce sont les autres qui récoltent les lauriers de la gloire...c'est injuste !
Depuis que le constructeur gagne,  aucune campagne publicitaire digne de ce nom a appuyé la victoire.
Basiquement, il faudrait systématiquement dire et écrire qu'ils sont les meilleurs de l'année et le dire durant toute l'année. Au moins, on se ferait une autre opinion de la marque.
De cette expertise et supériorité en F1, Renault apporte des résultats concrets sur sa production grand public. Certains constructeurs le savent et s'en servent. Regardez Mercedès Benz qui n'a pas honte à utiliser les moteurs Renault pour ses véhicules d'entrée de gamme.
Ah ! je sais que rien que cette idée horrifie les puristes qui ne se font pas encore à l'idée qu'un constructeur tricolore puisse être le meilleur motoriste du moment :  pas de comparaison car petits moteurs, moteurs diesel etc...et alors ca vient d'où ? ce savoir faire ?
En fait, le problème est qu'il n'existe pas de titre mondial mettant en avant le statut du meilleur motoriste. D'où la difficulté de faire le lien entre la F1 et la production grand public.
La question est : comment faire profiter de ses succès aussi bien au niveau du moteur de la twingo que de l'espace...? autre difficulté est qu'en plus, la gamme actuelle du constructeur n'est pas des plus ...sexy.
D'autres pour moins de gloire, exploitent les moindres filons (voiture élue de l'année etc...). En pleine guerre commerciale où les parts de marché sont aussi difficiles à prendre et à gagner qu'une tranchée de 14, il ne faut hésiter à s'affirmer et à réflechir sur un plan d'attaque qui tienne la route !