c'est tj le même spectre de la peur de la Chine exprimée à travers la phrase suivante :
"Qd la Chine s'éveillera le monde tremblera".
Elle s'est réveillée depuis non ? Elle est devenue même une grande puissance voire même la première en production automobile devant l'immense marché américain...
- mathématiquement logique -
Mais alors que faut il penser de l'éventuelle entrée des chinois dans le capital de PSA ?
Personnellement je vois ça d'un meilleur oeil que lorsque GM est entré chez PSA (voir mon billet à ce sujet.)
On voit aujourd'hui ce que GM a fait avec Peugeot.
La situation de Peugeot est bloquée tout simplement.
En Amérique du sud, il y avait des projets intelligents à monter. résultat :  chacun fera de son coté.
En Europe, c'est guère mieux. Opel est considérée comme une verrue par GM et l'approche avec Peugeot était une solution radicale pour les faire passer à la trappe mais les choses sont devenues autrement.
 En fait, l'alliance avec GM et Peugeot se fera sur des économies d'achats, des rassemblements productifs. Peugeot produira même des Opel sur ses chaines de Mulhouse (mazette!).
Comme on le voit, pas de plan vraiment sérieux pour faire de cette alliance une arme véritable pour sortir PSA de son marasme.
Cette alliance était bien une fausse bonne mauvaise idée, les faits nous le prouvent.
Quant au projet avec la Chine . les choses peuvent se lire différemment.
Tout d'abord, la Chine a besoin de partenaires auto européens, de leurs technologies. Ce n'est un secret pour personne.
Mais je ne crois qu'ils ont "intérêt" à "piller" une marque pour en construire une autre. Et c'est pourtant sous cet angle que la plupart des gens voit les choses. 
PSA/ Chine représente une opportunité pour les 2 groupes.
Tout d'abord, ce ne sera  pas un rachat mais une prise de participations, nuance.
donc possibilité de s'en dégager - difficilement peut-être -
Y a t il des exemples récents concluants ? oui avec Volvo par exemple. Rachat (vs partenariat) de Volvo par le groupe chinois Geely. Pas mal non ? injection de capitaux, la marque continue, se renouvelle et prospère même en respectant la marque.
A l'opposé, il y a Rover mais les choses étaient trop différentes pour faire une comparaison. Rover n'était pas dans la même situation à l'époque.
Restons dans les BRICS, avec  le plus bel exemple à travers TATA.
Rachat de jaguar et land Rover (aie aie disions nous ) Qu'en est il auj de ces 2 marques ? des productions maintenues en GB, des gammes rajeunies et une offre/produit intelligente. La peur des autres est donc tj aussi présente dans les esprits.
Alors pour quelles raisons PSA devrait s'interdire d'une telle opportunité ? de saisir la balle au bond ?

Mr Tavares a surement son idée à lui....et ne manquera de la donner.

A suivre très très bientôt